Zoom sur les modalités de financements

>> Dans le cadre d’un congé spécifique ou du plan de formation de l’entreprise :

Basé sur le volontariat, le bilan de compétences peut être réalisé dans le cadre d’un congé spécifique ou du plan de formation de l’entreprise.

Le bilan réalisé dans le cadre du congé spécifique est ouvert à tout salarié justifiant d’au moins 5 années d’activité salariée dont 12 mois dans l’entreprise actuelle. Il peut être réalisé sur le temps de travail avec maintien de la rémunération ou hors temps de travail sans obligation d’en informer son employeur. Il est pris en charge par le FONGECIF ou par l’OPCA agréé au titre du CIF dans certaines branches professionnelles. Le congé de bilan de compétences est ouvert aussi aux salariés titulaires de contrats à durée déterminée.

 

>> Dans le cadre du CPF « Compte Personnel de Formation » :

Depuis janvier 2017, il est éligible au Compte Personnel de Formation (CPF) (http://www.le-compte-personnel-formation.com).

Le bilan de compétences qui était exclusivement ouvert aux salariés est maintenant accessible pour tous les titulaires d’un compte CPF. Les demandeurs d’emploi peuvent mobiliser leur CPF, acquis en poste, pour faire un bilan durant leur période de chômage (http://www.le-compte-personnel-formation.com/le-plan-formation-des-demandeurs-demploi-prolonge/)

 

Pour exemple : pour faire un bilan avec le CPF, il faut se connecter à son compte CPF via le site moncompteformation.gouv.fr, puis créer un dossier. Le code CPF est le 202.

Start typing and press Enter to search